Au début de l’écriture, on lisait une ligne de droite à gauche, et la suivante de droite à gauche, en boustrophédon, comme un bœuf au labour… Une représentation en est le carré SATOR, ce carré de 5 par 5 qui se lit de gauche à droite, de droite à gauche, et haut en bas et de bas en haut. A droite de chacun des mots se trouvent son poids (en fonction du poids de l’O) et les lettres correspondantes, que je me suis permis de rajouter (ils n’existent pas sur les carrés anciens):

SATOR    55  EE ou  69       FI
AREPO   38  CH ou  52       EB
TENET    61  FA        61       FA
OPERA   38  CH ou  52       EB
ROTAS   55  EE  ou  69       FI

Total     247 BDG    ou   303 COC

Il manque, de toute évidence, le TROAS de la guerre de Troie, et l’APERO de la pétanque… Mais il n’y avait pas la place pour eux, tel est le destin pythagoricien !
Ah, que de mystères autour de Pythagore! Et pourtant, tout le monde connaît la corde à 13 noeuds et 12 intervalles pour faire, outre 1213 ABAC (MN), un angle droit, un triangle de côtés 345 CDE (moitié de 690 FIO pour ceux qui ont la FOI), une anagramme de CODE… Tout le monde sait que Pythagore s’intéressait spécialement aux nombres et à l’ORB, tout comme Apollo et son serpent Python, et même la Pythie avec ses prévisions aussi obscures qu’un Code sans sa grille de référence… Si je mets en avant ce BRO-là, c’est parce que Pythagoras nous parlait de la rumeur des foules [AG.OR.AS se numérise comme R.OR.AS tu mouilles, tu es arrosé, tu distilles, qui totalise 1552 PEB (moitié de 3104, permutation de 314 et anagramme de CADO 3140 ou de DON) ou 152 (moitié de COD 304) mère de 701 GOA, une variation d’OR, et de 704 GOD, et une permutation de 5120 EAU] autour de PY.TH au poids de 64, total 1720 RBO la voie de GU fille de PI, une anagramme de BRO et de 2017 UR ou BOR qui qualifiait Apollon boréal…parce que BOR et AL totalisent 2128 la mère de 9’702 IGOB une anagramme de GOBI ou d’IBOG / IUG 9207 le fils de 2019 et de 2020!

Pour Pythagoras, le secret était dans le nombre CINQ, au poids de 41 l’envers d’O (le premier de 13 N, le père de 198 TH et 201 BOA, et le fils de 10), qui voyait CI.NQ totaliser 1355 NEE la voie du CEE, la moitié de 2710 l’envers d’ORB (multiplier par 0,5 équivaut à diviser par 2), le fils de 304 COD et le père de 6093 la FOI du C. Et sachant que 5 E (fils de 2 Dieu) est le père du BO 20 U/V lui-même père du 100, nous pouvons imaginer que la transformation du vin en sang trouvait aussi son origine dans notre PA.SS.IO (total 2059 UEI) du « IEU » qui savait regrouper I et U derrière IV ou VI, l’astre de la VERITAS.

SATOR AREPO TENET OPERA ROTAS exprime une idée de rotation, une idée circulaire, autour du T comme l’idée en OR du RO.T.OR, mais aussi l’idée d’opposition sans laquelle il n’y aurait pas de rotation, pas de mouvement stable sur trajectoire, traduite par OP.PO, et puis l’idée des terres ensemencées, les initiés à ce jeu, idée traduite par SA.T.AS (total 318 CS du SCavoir, le double de PI, la fille de 64 et 65 qui totalisent 129 MI), et enfin celle du centre du monde qui est le centre de la croix TENET, le fameux N 13 père de 65 FE, nous, enfermé entre TE (début du Temps, 195 fils de 40 DO) et ET (qui attend IUS et une juste suite, 519 frère de 522 et fils de 109 le sang neuf, une variation de PI 159 la voie de l’espoir du renouveau) qui totalisent TE.ET 714 GAD (permutation de 01740 ORDO) ou GO la fille de 156 (dont le premier est IL 911), le double de 357 fils de 74, l’autre GO étant 70 le poids de Iesus.

Le sauveur SATOR pèse 69 FI (variation de FOI), le père de 337 et de 340 CDO (double de 170 RO et flip-flap de COD)…Avec un O à zéro, le poids tombe à 55 EE (moitié de 110 LO), le père de 268 (double de 134) et de 271 l’envers de RB / RU, du premier 257 BEG (fils de 52 EB) et du triangulaire 1540 AEDO la voie de 540 EDO qui se découpe en A EDO je nourris, je consume, je révèle A1
S.AT.OR totalise 154 AED (double de 77) la fille de 33 CC, la mère de 703 GOC et du triangulaire 11935 LICE, ou totalise 1554 PED (double de 777, fille de 349 CDI le fils de 73 le premier de 21 X triangulaire de 6 F) l’envers de DEP a ville jumelle de PE qui forma l’ensemble de BUTO en Egypte, 4000 ans avant IC, et qui soulignait l’art du point D.EP qui totalisait 519 ET une variation de PI, tout comme PE.D totalisait 159 PI, c’était le pied !
L’astuce libertaire du T au coeur de ROSA (la rose) doit nous conduire à voir SA.T.OR au total, avec O14, de 1617 AFR (fils de 365 et 366), nous retrouvons là les Afros de Virgile qui avaient soif sous le soleil d’Afrique, mais aussi une anagramme de FRA si chère au FRA.NC qui totalise 6’304 F.COD la fin du COD..
Nous profitons de l’occasion pour rendre hommage au prophète EZ.EC.HI.EL (total 1176 ARF) qui eut sa vision des roues (rotas) le jour du CODE 3045 (30ème année 4ème mois 5ème jour de l’exil des Hébreux à Babylone, sous Nabuchodonosor II)… Si c’est un hasard, il est bienvenu, sinon, c’est une incidence de CO 314!
Avec un O à zéro, SA.T.OR totalise 217 BR l’envers de GAB  (à l’origine de Gab.ri.el 902, le messager de Dieu), une ombre, qui nous fait remarquer que le créateur (sator) est le fameux nom 217 BR le dieu du retour (B.R somme 19 T/AI, produit 34 CD) le père de 984 (double de 492 variation de 9204 IUD la fille de 2019) et de 987 le renouveau de l’homme de la divination, moitié de 1974… Pour ne pas nous entraîner dans des développements trop longs, nous nous bornerons à découper les 5 mots en 2.1.2 lettres, ce qui nous permettra de dégager la croix centrale TE.N.ET, sachant que les autres découpages (1.2.2 ou 2.2.1) mènent à d’autres conclusions tout aussi valables et d’autres coïncidences tout aussi spectaculaires.

O=0             O=14

SA.T.OR                217 BR         1617 AFR
AR.E.PO                272 BGB      1636 QCF
TE.N.ET                 727 GBG      727 GBG
OP.E.RA                191 TA          1591 PIA
RO.T.AS                307 COG      1851 SEA

AREPO peut être le simple inverse du mot OPERA, ou le nom du sauveur, ou une anagramme de era PO, le nombre PO 1514 (qui se retrouve sur le carré d’ordre 4 – constante 34 CD – notamment dans la composition pythagoricienne Melencolia e5 I gravée par A. Dürer en 1514), ou le nombre PO 150.
Il pèse 52 EB l’espoir de Dieu, l’envers du carré de 5, la mère de 257 BEG, de 260 (double de 130 NO), et du carré 2’704 B’GOD (double de 1352 NEB l’envers de BEN) le dieu GOD, la soeur de 2’701 (l’envers de ROB/BOR) et la fille de 611 FL qui nous fait voir sa fleur FL.OS au total de 629 FBI le fils de 135 NE  …
Avec un O à zéro, le poids d’Arepo tombe à 38 CH comme celui de Dieu, double du T 19, moitié de 76 GF, mère de 184 double de 92 IB.

Il est intéressant de noter que la “réduction” de 1514 PO, c’est-à-dire la somme 1+514 se monte à 515 EP l’envers de PE, l’autre ville jumelle du bout de l’O… Etepetete, disent les Allemands pour dire peut-être, que ça pète si je dis que le nombre PO 1514 pèse 29 BI le dieu du renouveau, et que ce serait lui le Sauveur (29 BI père du 138 ACH des Achéens, double du 69 de sator, et de 141 ADA, du premier 109 père d’ET 519 et 522 EY, et du triangulaire 435 DCE anagramme de CODE), ou l’une de ses permutations comme IU ou VI, astre de la VERITAS! Etant entendu que le moteur de toute chose est dans le mouvement, surtout de rotation, sujet à l’existence d’une opposition, une oppositio qui donne soif et foi à la conjonction des opposés qu’est OP.PO (29.29 BI.BI), je pense que BIBI j’ai bu, au total de 58 EH l’espoir de l’homme (la fille de 12 M et la moitié de 116 LF comprendre la fin), est l’une des clés de l’énigme du carré Sator… C’est du labourage, certes, une autre raison pour donner un sens de charrue gauloise à arepo qui tourne et retourne la terre de notre champ ager (où AG est R 17) parce que AG.ER totalise 534 ECD une autre anagramme de CODE.
Il n’en reste pas moins vrai qu’au poids de 52 (double de 26) AR.E.PO totalise 1636 (double de 818 HS fille de 184 fille de 38 CH), et que, au poids de 38 CH, AR.E.PO totalise 272 (le double de 136) qui n’est autre que 271 (l’envers d’RB, une permutation de 217) auquel s’ajoute une unité rampante (A repo). Pour mémoire, 272 est la mère de 1229 AYI la voie du Y et I (le père de 5512 EEM et 5512 EEP) qui est aussi le premier de 201 UA l’envers d’AU le fils de 41 l’envers d’O. Et 1229 se réduit à 230 la moitié de 460 mère du BOU, et à 32 la mère de 152 et de 155, histoire de faire tourner les analogies.

Pour mémoire, le fleuve italien tient son nom du latin padus, qui confirme, avec ses 141 affluents, qu’AD 14 est O. Il n’empêche que l’option PO 150 tient tout aussi bien la route pour OP.PO au total de 165 QE (moitié de 330 fils de 67) le fils de 34 CD (moitié de 68) une anagramme du COD, et l’envers de 561, le fils de 120 MO et de 121 MA/AX (le poids de Sator Aerepo et le fils de 25).

Sator Arepo (217 et 272 totalisent 489 DHI le père de 2172 BRB – un coucher tête-bêche entre 217 et 272 – et du nom BRE 2175, c’est épatant pour une théorie du nombre!) contrôle (727) opera rotas (total 498 DIH une anagramme de la mort d’HI)… Nous comprenons bien le jeu des permutations avec 984, fille de BR 217, et ce d’autant mieux que Sator Arepo 489 et Opera Rotas 498 totalisent 987, le fils du même BR (l’envers de GAB pour IL le premier de 156 la mère de 711 à une unité de GAB – elle n’est pas loin, l’origine du GABRIL messager de Dieu auprès des femmes enceintes!)…
Avec un O à zéro, Sator Arepo (489) contrôle Opera Rotas (498) …  Avec O 14 le jeu des permutations fonctionne moins bien, Sator Arepo (3253 CBEC) contrôle Opera Rotas (3442) ne nous émerveille pas (sauf peut-être pour la différence de 189 SI) , serait-ce un indice que le zéro était bien connu à l’époque, ou une simple coïncidence?

En forme de croix, TENET au poids de 61 FA l’envers de Q, le premier de 18 S, le père de 301 et de 304 COD, voit TE.N.ET totaliser 727 le premier de 129 MI (fils de 27), et le père de 3223 CYC, celui du CYCLUS (le cercle, le cycle) et de CYCNUS le cygne, l’ami de Phaéton qui pleura amèrement lors de sa chute aux commandes du char du soleil, mais métamorphosé dans la constellation du même nom qui a la forme d’un homme en croix si on la regarde à l’envers, tout comme l’image de la Sicile se retrouvait dans la constellation triangulaire du Capricorne (le chéri de l’empereur Auguste). Tout ce qui est en haut est en bas, et le vice versa, diabolique, disait Hermès (le spécialiste du 3), car le « Sator » tient les roues de notre ET (Espace-Temps) depuis le cheval de Troas, le trou qui se retrouve dans l’arche du C ou le chiffre 3, mais aussi dans IEU tr.as, ou le IEU STAR, une anagramme astro/sator de ueritas qui rappelle aux bovins que U/V est BO…
Tout cela fut connu des premiers savants qui surent observer le ciel pour constater le recul du point vernal d’un degré tous les 72 ans. Pour faire une rotation complète, le « Sator » savait qu’il fallait 360 degrés, soit 360x72 = 25’920 ans, ce que les Anciens appelaient une Grande année cosmique (d’où un mois cosmique de 2160 ans, soit 4 fois 540 ans la durée entre deux passages du phénix). C’est plus ou moins juste, mais ce qui est vrai, c’est que 25’920 BEIU le dieu de l’espoir d’IU (l’astre IV/VI de la veritas) est l’envers de VIE B la VIE de Dieu, une rotation du JEU du 2 (Dieu), ce 2 qui est le premier des premiers, qui ressemble à un cygne (cycnus) et qui se voit dans un miroir comme la moitié d’un cœur posé sur le plateau de l’unité… Evidemment, pour les Romains, la vie se disait VI.TA au total de 400 (le carré de 20, comme 20.20), la mère de 1754 RED le DER nié, et de 1757 REG (qui aime tant la mania de GER mania)…

« Te, Net » toi, Net, me dit la croix… Je saisis l’occasion pour clarifier mon N.ET 13.519 (fils de 2929 BIBI j’ai bu) au total de 532 l’espoir de 32 (la somme de N et T) ECB anagramme de ZE, de BEC et de CEB 352 la moitié de 704 GOD fille de 155 PE fils de 32 … C’est N.ET au total de 532 ECB la mère de 2354 ZED la déesse CED anagramme de CODE, quand ZE.US 235.2018 totalise 2253 YEC le dieu BEC, le fils de 507 et 508 …

OPERA c’est l’œuvre, mais aussi une anagramme de era OP, le nombre OP (l’envers du PO d’arepo), un nombre au poids de 29 BI le dieu du renouveauO.PE.RA totalise 326 ou 340 CDO anagramme de COD, l’enfant du 69 qui a fait la FOI 609 de l’O, l’enfant de NO 130. C’est le double de 170 RO (fille de 35 CE) qui m’a donné l’idée (par le lien CE.RO flip-flap de CREO je crée) de faire tourner les roues pour lire 304 COD (fille de 61 la fin de la voie, qui me projette à la « fin des Temps »). C’est aussi la moitié de 680 FHO la fin de l’Homme O
OP.E.RA totalise 191 TA (fils de 39 CI et frère de 194 AID) ou 1591 PIA (l’enfant de 355 CEE) l’envers de TEA ou de EAT (qui nous fait comprendre le début de l’histoire d’Alice au Pays des Merveilles).
Mais n’oublions pas OP era, le nombre OP 1415 qui est père (tout comme 1413 et 1414), de 6363, évoquant l’ourobouros, le serpent qui se mord la queue pour faire un cercle (36 au coeur de 63). Or, OP 1415 s’ajoute à son envers PO 1514 pour faire OP.PO au total de 2929 BIBI (en latin j’ai bu, en argot moi). Naturellement, après bibi, l’astuce commandait de crier Sitio, j’ai soif, à l’instar de Jésus sur sa croix en T ! OP.PO.SITIO, le mot révolutionnaire de l’opposition était-il né dans un système à base 10 ? Mais, d’un autre point de vue, qui était IO dont jésus appelait l’avènement (sit IO!), alors que le con (ignorant 3013) lui amenait une éponge imbibée de vinaigre (ACETO transcrit comme NETO anagramme de NET 13519 le fils de BIBI 2929)?

RO.T.AS au poids de 55 EE (père de 271 l’envers d’RB), totalise 307 COG qui est le nombre sacré de la connaissance (depuis que COG nosco voulait dire savoir), mais aussi le premier de 63 (dont le triangulaire est 2016 UQ, rotation de 2160 le grand mois cosmique) qui nous relance sur 6363 (fils d’OP 1415), et sur ses enfants 312 CM (somme 15 P, produit 36, le double de 156 dont le premier est 911 IL le fils de 202 UB) et 315 la vie de P, l’envers d’EN et la moitié de 630…
Au poids de 69, RO.T.AS totalise 1851 SEA (moitié de 3702) l’envers de PHA, le fils de 421 (dont le premier est 2909 BIOI).
Ces roues sont celles du barillet des nombres (unités, dizaines, centaines, etc…), mais aussi celles de la permutation, des  anagrammes ou des anacycliques, qui expriment, finalement, que tous les points de vue sont bons à prendre, et qu’il n’y a pas de vérité unique en dehors d’IU ou IV le renouveau et l’unité, certainement la chose au monde la plus difficile à réaliser simultanément car elle implique l’acceptation du partage. Sinon, pourquoi aurait-on inventé l’ASTER IV (ou VI) pour faire le mot VERITAS ? Pour nous sortir de l’idée de la banale révolution, toujours sanglante et inhumaine parce que, en fin de compte, elle change essentiellement les têtes des chefs, comme seule voie de l’espoir (AE 15). Comme RO.T.AS totalise 307 COG à 90 points (IO) de SA.T.OR (217 BR), on retrouve le numéro COG (de la connaissance) avec BR.IO

Dans cette œuvre (le CODE), le CHEF 3856 la vie de l’homme de l’espoir de la fin (double de 1’928 la voie du renouveau du dieu-homme, et moitié de 7712 devine 712 GAB l’envers de BR) est une femme (un nombre pair qui se réduit à 22 Y), fille de 868 l’homme de 68, double de 434 DCD double de 217 BR une anagramme d’ORBO ou de ROU. Et dans cette famille du nom BR, pleine de l’esprit qui fait tourner les tables et les pseudo-savants, le CH.EF 38.56 totalise 94 ID la fille de 19 T et la soeur de 97 IG, pour marquer le divin DIGIT… Une idée à renouveler, c’est TID 1994 (double de 997 le frère de 1000 mil le M des chiffres romains) la voie du renouveau de l’ID, qui, retournée, a DIT 4919 le premier de 657 FEG (moitié de 1314 NO) le père de BIBI père de NET… Or TID 1994 est la mère de 9068 et de 9071 IOGA l’envers de ROI 1709 le premier de 267 père de 1213 ABAC/MN… Il se trouve que 1094 KID (permutation de 194 la soeur de 191 qui fait le total de l’oeuvre OP.E.RA) est la mère du divin 4920 DIV (le 504 des chiffres romains, l’envers de 405 la somme du ZE.RO), à une unité de 4919 DIT, quand, sur la roue du cadenas à numéros, 9 est à une unité du 0.
Le CHEF 3856 se réduisant à 859, cela tombe bien pour l’oeuvre OP.E.RA 191 qui est mère de 857 et 860 (double de 430 DCO).

POIDS DU CARRE … Selon le poids de l’O, nous avons donc deux résultats pour le poids du carré, 247 BDG et 303 COC qui nous offrent la différence de 56 EF l’espoir de la fin, et la somme de 550 EEO l’espoir de 50 EO (dont la case héberge 13’120 NMO ou NAV, et 2437 qui est aussi le premier de 361), la moitié de 1100 LOO et l’enfant de 118 AS dont le triangulaire 7021 est une anagramme de 0172 ORB ou de BRO 2170.
La grille nous indique que 247 le dieu 47 DG (moitié de 494 DID l’envers de DIDO 4940 la fameuse princesse de Carthage amoureuse d’Enée, fille de 1100 LOO) est le fils de 49 DI et 50 EO et le père de 1120 AMO j’aime, ou LU (rotation de BOL 2011 le fils de 459 DEI).
Quant au poids de 303 COC, c’est le père de 1350 NEO (je tisse, en latin, alors que N et O font NO, je nage, je flotte, je roule, ou je vole comme une abeille), de 1353 NEC,  et du premier 1999 TII la voie de 999, un nombre 999 que l’on aurait volontiers écrit IM en chiffres romains, le plus célèbre des possibles… Du COC 303 permutation de 33 CC nous passons aisément à COQ 3.14.16 (au total de 33 fils de l’Homme 8H, un âge canonique pour mourir de sa PA.SS.IO au total de 2059 UEI l’envers du JEU, en 14 stations comme il y eut 14 parties d’Osiris retrouvées, et 14 enfants d’Athènes comme pitance du Minotaure), et nous nous demanderons pourquoi cet avis cristatus donna le sens du vent au sommet des églises de ce cher I qui est en US 2018 (double de 1009 et mère de 9’199 ITI)…

Je joue à la balle, pollio en latin, n’est pas forcément un consul qui sautille avec son collègue comme le crurent les experts de la 4ème églogue de Virgile ! Avec une énorme boule de « fil » qui roule, rebondit, et qui revient sur ce métier à tisser de notre « table ronde », nous devrons trouver ce jeu du « NOM BR » que les Grecs prenaient pour barbare, du moins c’est ce que les gens croient aujourd’hui au lieu d’imaginer cela comme un « indice » d’une énigme fantastique. Car, avant qu’il n’existe, le G était le « gamma » grec du point vernal, lettre n° 3 C de l’alphabet latin, écrite alors comme un L inversé, ce qui traduit peut-être le mot G.RE.C… Les Grecs étaient aussi appelés Hellènes, à cause d’Hellé tombée du bélier de la Toison d’Or dans ce qui deviendra l’Hellespont. La Toison d’Or étant notre Code (H.EL.LE totalise 634 FCD double de 317 et fille de 137 et 136), l’Homme ELLE représenterait donc l’image de la femme responsable de la fin du COD, mais nous marquerons simplement une analogie avec la belle Hélène de 3, LN 1113 qui se transforme en LAC, le cul de CAL, marquant le calcul dans le jeu de l’ABAC 1213, lu aussi MN pour métamorphoser le NOM BR en BOR MN, qui met en avant BRO 2170 le dieu RO, l’envers d’ORB. Pendant la guerre de Troie, les Grecs étaient les Achéens; la “CO” incidence est trop belle pour ne pas noter que 138 ACH (double de 69 FI et moitié de 276 le dieu GF) est la fille de 29 BI et la soeur de 141 ADA, fusion de 14 et de son envers 41.

Pour mémoire, BRO 2170 est le père de 9919 le renouveau d’IT (l’envers d’ITI 9199 fils de 2018 BOS/VAH à 152 points de BRO), et du premier 19121 AIMA, qu’Ovide, à la suite de Virgile, mais bien après Homère, avait lu AJAX… Le cercle disparu des poètes avait vraiment existé, c’est le même qui se transformera en auréole au-dessus de la tête du saint ST ou TS, guide du troupeau des moutons qui disent OUI, ou AIS !.. Cela dit, tout ce qui est en bas étant en haut, pour imiter le fameux Hermès Trismégiste (très connaisseur du 3), nous savons que le point vernal recule d’un degré tous les 72 ans, ce qui fait une année cosmique de 25’920 ans terrestres, soit un mois cosmique de 2160 ans. Nous pouvons toujours imaginer l’ère du Poisson se terminant en 2020, au BOU du T, et l’ère du Verseau commençant en 2016 (à 144 points de 2160), juste à la fin de 2015 UAE (l’envers d’EAU) pour se trouver pleinement établie en 2022 (ce qui laisse le temps au Phénix de revenir faire un état des lieux, dans 540 ans, autour de 2560 l’envers de FEU et la moitié de 5120 EAU!)… Le précédent phénix serait donc venu vers 1480 ADHO (début de l’Inquisition espagnole, 140 ans avant 1620 et la conquête du Nouveau Monde avec la fleur de May), le double de 740 GDO une variation de GOD, une belle coïncidence pour l’époque da Vinci (1452-1519)…

Toujours est-il que, avec les références du «code » présenté, le BOU est écrit en 2020, la BOX en 2021 (No IXI 9219 s’arrête de tourner sur sa roue solaire), et l’envers d’EAU en 2015. Oh BOY 2022 l’envers de BUBO, je suis le hibou (bubo latin) aux yeux ronds comme des O pour voir la nuit, capable de tourner la tête de 180 degrés (tel qu’il fut gravé il y a 36’000 ans dans la grotte du Pont d’Arc), à l’instar de Ianus ou d’Ovide qui avait vu l’O d’US tout autant qu’HI 89 l’homme du renouveau (en 2016) au BOU 2020 pour montrer 2109 l’envers d’IOM l’envers de MOI ! D’autres avaient bien pronostiqué un changement en 1789 RHI le retour d’HI (le premier de 278, le père de 8’100 l’homme du 100, du premier 15’313 AECN anagramme de CENA la Cène, et du triangulaire 1601155 AFOLEE) ! Mais c’était HIER, ils n’avaient pas VU (2020) le devin Bobo…

Nous imaginons bien que l’idée du cycle, de la boucle et du retour, associée à celle du pronostic du futur, s’est exprimée très tôt par un jeu de mots et de nombres qui a échappé à tous ceux qui se sont pris trop au sérieux, tous ceux qui se sont crus des gens importants alors qu’ils ne portaient même pas IM 912, alors que NE.FE.RT 1919 portait ITI 9199 (fils de 2018 US) depuis longtemps ! Toutes ces coïncidences nous poussent à imaginer que notre « jeu d’O » pouvait dater d’un Pythagore plus ancien que l’Iliade et l’Odyssée, plus ancien même que la Grande Pyramide, et que le carré Sator en était une expression énigmatique. N’oublions pas que nous ignorons son origine, nous savons seulement qu’un exemplaire de ce carré fut enterré par l’explosion du Vésuve en 79 après IC.

Le POIDS des MOTS…

SATOR    55  EE ou  69       FI
AREPO   38  CH ou  52       EB
TENET    61  FA        61       FA
OPERA   38  CH ou  52       EB
ROTAS   55  EE ou  69        FI

Si nous lisons les lettres disposées verticalement le long du carré, nous verrons deux lignes:
– Pour l’O à zéro: ECFCE 53635 une astuce qui place F de la fin au coeur de EC.CE (qui totalise 88 la fille de 430 DCO), et EHAHE 58185 qui met l’accent sur l’unité au coeur de l’espoir de l’homme EH 58 et de son envers, qui totalisent 143 ADC/OC, une variation de 314 et le père de 657 FEG père de BIBI et moitié de 1314 ….
– Pour O 14: FEFEF 65656 (au poids de 28 le dieu-homme) et IBABI 92129 le renouveau du dieu MI (au poids de 23 le dieu de la vie). Voir el BAB au cœur d’I bis, est aussi admirable que voir A la voie entre IB et son envers BI.
Si nous remarquons que FEF 656 (moitié de 1312 NM) est la mère de 2929 BIBI, le père de NET (au poids de 37), nous allons découvrir que FEG 657 (moitié de 1314 NO, le fils de 143 OC flip-flap de 314) est aussi le père de BIBI… Par la même occasion, les deux parents de BIBI que sont FEF et FEG nous offrent le total de 1313 NN (qui se réduit à 314) le fils de 293 BIC le dieu IC (premier de 62 la fin de Dieu, la mère de 310 et de 313), et l’envers de 3131 CNA/CACA le fils (ou la fille) de 701 et de 704 GOD qui totalisent 1405 ADOE la voie de 405, le fils de 316 CQ…
Pour IBABI 92129, qui joue avec BIBI, notons que 70 C.OQ (70 x 3.1416 =  219.912 BAIIAB), voit 219 et 912 totaliser 1131 ANA (une variation de LAC 1113, le cul de CAL) pour explorer anagrammes, anacycliques, et palindromes qui nous rappellent que, pour Horace la moitié de l’âme de Virgile, le p.al (126 au poids de 27) était le membre viril. Cela est dit pour noter palin (mot grec signifiant « en arrière », comme le latin rursus ou russum) anagramme d’alpin, et rappeler que la montagne du palindrome est dure à gravir, que les confusions sont légion, mais que tout ce qui est en bas est en haut, et vice versa… Parlez-moi de sex au poids de 44 (mère de 219 et 222), de boisson (bibi 2929), de pi.pi (318 CS, double de 159 PI le KA d’EH – une victoire usurpée de Ramsès II -, et fille de 64 et 65 au total de 129 MI), ou de caca (3131 – fils de GOA et de GOD – au total de 62 mère de 310 et 313), et je vous répondrai métaphysique, psychologie et origine du langage !

Le carré LO SHU d’ordre 3

Le carré Sator nous plonge donc au cœur d’un code qui se voulait à l’origine d’un nouveau langage né du zéro et de Pi,  lors de la fondation de Rome, en 753 avant JC, ce GEC 753 qui est, avec 159 PI (PI.GEC totalise 912 IM l’envers de MI), la croix centrale du fameux carré d’ordre 3 (dont la constante est 15), que les Chinois ont vu gravé sur la carapace d’une tortue sortant de la rivière LO (110) devant l’empereur YU (2220), en 2022 avant IC (environ, c’est dire si l’histoire n’est pas récente !) :
618
753
294
Dans cette guerre du 3, et du trou, n’oublions pas que le drame débute à cause de la belle LN 1113 qui se lit aussi LAC (le lait latin, ce qui explique les chèvres des poèmes bucoliques, qu’ils soient du grec Théocrite ou du latin Virgile), et qui n’est autre que le cul de CAL (comme un caillou dans la sandale d’Empédocle, une autre origine pour le mot calculus). Nous n’allons pas refaire une guerre pour un motif complètement dépassé, à l’heure où les hommes sont prêts à se faire greffer des puces dans le cerveau pour vivre plus longtemps et devenir plus intelligents, mais 13911 (même s’il ne s’appellera plus NIL mais MIL dans notre alphabet courant) sera toujours le fils de 3014, et 13925 (NIBE) le fils du COQ 3016 dont la fille NIY 13922 est l’envers de YIN !

Le THEOREME DE MIL
Pour comprendre rien de RI.IN, j’ose vous révéler le théorème de MIL (12911 le père de l’EGIDE 57945) dont je revendique la paternité, même s’il aurait pu être signé NO ou ON, et même s’il n’a plus cours à cause du changement d’alphabet (il serait NIL aujourd’hui), car il fut symbole de la quadrature du cercle : l’aire du cercle de rayon R (17) est égale au carré de CO.N (30.13).
En effet, avec Pi arrondi au COQ, 3.1416 x 17x17 = 907,9224 arrondi à 908 IOH la sœur d’IL 911 et la fille de 202 UB… Et 30.13 x 30.13 = 907,8169 que l’on peut aussi arrondir (à l’aide du rabot de la Melencolia de Dürer) à 908 IOH la moitié de 1816 SQ (rotation de 1618 le nombre d’or) et le double de 454 DED la mère de 1984 (double de 992), année remarquable pour ceux qui ne veulent pas remettre en cause le poids des traditions et de l’ordre établi. Evidemment, les permutations de 89 HI sont moins charmantes que les contes et légendes racontés par les Muses, ou les œuvres de littérature !

La roue tourne

On dirait que j’ai BU parce que tout revient à MOI 1209, le MIL de sang neuf, une permutation de 2019 UT le père de 9204 IUD et de 9207 IUG (sous le GUI, l’an neuf !), mais aussi parce que IUG et 9’210 (une autre rotation de MOI) sont les enfants de 2020 BOU le fils de 460 DFO la mort de la fin de l’O (604 est fille de 129 MI)… Seul le HI.BOU au total de 2109 l’envers d’IOM l’envers de MOI, peut tourner la tête à 180 degrés et voir dans l’obscurité du S fumato, comme le montre si bien la gravure de la grotte du Pont d’Arc, décorée il y a 36’000 ans…
Et, lorsqu’on arrive au BOU du T (19), il convient de repenser à l’histoire mythologique de DIA 491 dont le mari IXION fut condamné à tourner sur la roue solaire jusqu’à la fin des Temps… Que dire alors du No IXI, ce numéro IXI 9219 fils de 2021 BOX dont le premier est 17579 R.EGI je me suis occupé du R du retour qui attend OIL pour faire le mot religio? C’est ainsi que l’homme inventa la lingua sacra (qui retourne arcas aug nil, que je traduis par nil, un rien – au poids de 33augmente les trésors – au poids de 40) pour voir dans la grille 4033 DOCC, remonter à la source, et expliquer la fin des Temps (4033 fils de 907 le premier de 155 PE et le fils de 201 dont le premier est 1229 fils de 272 Arepo)…
C’est ainsi que, ignorant tout de la dynastie familiale CA-PE-GOD-CACA, les troupeaux crurent à cette idée absurde [sourde à AB 12 M (mère de 58 espoir de l’homme et de 61 fin de la voie)] de la fin des Temps à partir de 2016 UQ jusqu’à 2023 l’envers de ZOB … D’où le nom « anti QU.US » (QU.US totalise 3638 double de 1819 ST, et antiquus 3950 la vie d’IEO), à l’attention de tous ceux qui n’avaient pas vu AETNA comme l’envers d’ANTE A, raison pour laquelle la Sicile fut un berceau du COD de la lune et du zéro  …
Quand on voit sur la croix de Iesus le signe IN.RI au total 913+179 de 1092 (tout comme RI.IN qui s’entend comme RIEN – total 692 -, ce que nous sommes), une permutation de MOI 1209, d’UT 2019 et de 9210 IXO, je me rappelle que ce qui est écrit est écrit… Et il n’y a rien d’autre qui soit écrit, parce que Pilatus était tout simplement là, dans l’Histoire, à cause de son nom, découpé en PI latus, l’ami de PI. Ovide avait repris le jeu de Virgile, lui qui fut exilé à Tomis pour avoir eu des yeux (O vidi US, O j’ai vu US 2018), et découvert le code tabou (la preuve dans son Ibis apocalyptique qui voyait 92 et 918 totaliser 1010 KAO, le père de 4517 DER, 4520 DEV, et du premier 8017 HOR en hommage à Horus)…

Le carré SATOR raconte et nous suggère donc tout cela et encore plus, au point de nous laisser comme l’ange de la Melencolia e5 I de Dürer gravé en 1514 PO sous un carré d’ordre 4 (constante 34 CD, 2x17), sujet aux plus grandes désillusions pour avoir cru à des mots et à des chimères (CHI 389, le premier de 77 fils de 14 et 15, est aussi le père de 1713 RAC ou RN pour appeler Chiron le précepteur des héros, sinon Chirac le héraut des arts premiers). Ces chimères étaient pourtant bien expliquées dans toutes les mythologies, mais furent probablement mal interprétées par les autorités intellectuelles. Quoi qu’il en soit, même désillusionnés, nous devons rester pleins d’espoir dans le mot H.UM au total de 2020 qui nous rappelle le BOU, l’envers d’UB l’envers de BU, l’heure de l’anus (hum !) dirait UBU avec humour (AN.US totalise 2131 BACA une baie, sinon une petite crotte ronde). Car il n’y aura pas de fin des Temps, même si l’hum.anus 4151 DPA (variation d’OP 1415 qui voit D.PA totaliser 155 PE) n’a pas vocation à être éternel.
En revanche, nous resterons confrontés à l’énigme fondamentale posée par le carré Sator : qui était là pour donner le zéro et PI aux hommes préhistoriques (ou presque) ? Avant nous, comme disait un autre ami (latus) de PI, le fameux P.lato il y eut un continent disparu, AT.LA.NT.IS au poids de 91 IA le renouveau de la voie l’envers du T, le triangulaire de 13 N et le père de 440 (côté de la Grande Pyramide, le double de BU) et du premier 467 le père de 2059 UEI l’envers d’IEU, et au total de 2’467 le dieu 467, père de 11’394 LCID (comprendre 394 CID la fille de 80 HO fille de 15 P) et du premier 22027 BUBG (le choix de 027 l’envers de 720 fils de PI) l’envers de GUY devine 2022 BOY l’envers de YOU… Ce continent est naturellement dans notre JEU du code, au milieu de l’O, ou de l’EAU 5120 (double de 2560 l’envers du FEU) depuis que 152 (sœur de PE 155) est fille de 31 et 32 (total 63) et la moitié de COD 304, mais nous ne le trouverons jamais physiquement parce qu’il est l’image de I ENIGMA, l’énigme du I tout neuf comme le renouveau, une anagramme d’IMAGINE… C’est à cela que servent les artistes, nous pousser à imaginer le renouveau, et non à jouer la photocopieuse comme des perroquets.
Si nous ne voulons pas croire à une intervention extérieure qui aurait fourni le nombre Pi et ses décimales aux hommes (divine, elle serait très perverse, extraterrestre elle aurait des descendants remarquables), alors oui, nous devons convenir qu’il y eut des gens plus intelligents que nous, bien avant nous, ceux qui avaient compris intellego comme je lis (lego) intel (l’envers de L et NI) pour voir le NIL en habit de LIN, le point de vue opposé au nôtre, comme l’énigmatique Pythagore…

A côté du carré de Pompéi étaient écrits SAUTRAN VALE, adieu SAUTRAN (au poids de 89 HI l’homme du renouveau), mais aussi D au-dessus, et ANO au-dessous, peut-être pour marquer le poids de l’ensemble (158 PH mère de 720 GU, ou 144 ADD mère de 666), peut-être pour traduire dans l’anneau du 4 D (de la mort), DANO l’envers de NAD 1314 NO la voie de 314… Certains chercheurs y ont vu une influence juive, ce qui est normal si l’on considère la religion juive comme la première née du Code, la seconde étant le christianisme, et la troisième, l’islam. Trois imposteurs, trois tricheurs? Non, trois livres de la “lingua sacra” qui voulaient nous sortir de la nullité du jeu des pouvoirs de l’ego et de l’argent, mais que nous n’avons pas su lire, préférant l’aveuglement de la foi dogmatique aveugle des troupeaux sous le joug de la dictature de leurs chefs respectifs.
Il y a naturellement du jeu de mots dans S.AU.TR.AN (total 2168) qui peut laisser apparaître SA.T.AN (total 313 fils de 62 et père de 1391 ACIA/NIA et 1394 ACID) pénétré par UR 2017 pour souligner le jeu du cycle O avec le total 2’330 le dieu 330 fils de 67
Si l’on imagine que cette gravure ait pu être faite au moment de l’éruption du Vésuve en l’an 79, on peut aisément concevoir que SAUTRAN 2168 (mère de 9902 IIOB le renouveau de Job, l’envers de VII) s’amuse avec son premier 19081 anagramme de SOT 18019, et son triangulaire 2351196 ZELIF l’envers de FILEZ! Adieu donc, vale, tout part à l’eau! Elle est amusante, cette langue du Code (langue des dieux!) qui favorise autant le français, pays du COQ quand VA.LE, au poids de 37, totalise 316 CQ!

Si ce n’était pas “Saturnia” qui désignait IVNO ou Hera, et marquait l’importance du I 9 tout neuf, on aurait pu imaginer l’anagramme SATURNA VALE, le jeu auquel on dit adieu devant la force du destin, l’explosion du VULC “ANO” qui nous permet d’enfoncer le CLOU… SATURN, AVALE tes enfants est une plaisanterie, qui devient une analogie intéressante quand S.AT.UR.NA totalise 2285 YHE (moitié de 4570 DEGO anagramme d’EGOD), l’envers de 5822 l’espoir de l’homme du choix, si l’on sait que HE.BR.EU totalise 822 YH la fille de 186 AHF dont le premier est 1109 LOI… Et ce LOI qui fait tourner le nombre LI 119 ou IL 911, n’est-il pas un agent de la LI.BE.RT.AS au total de 1981 THA (qui met l’homme au coeur IL ou LI), anagramme du premier de SAUTRAN, d’AIS ou de ST, et de HTA 8191 l’Homme de l’oeuvre (OP.E.RA 191) dont le triangulaire est le 5ème Parfait?

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *