S  A  T  O  R
A  R  E  P  O
T  E  N  E  T
O P  E  R  A
R O  T  A  S

C’est un carré qui a été retrouvé vers 1850 à Rochemaure, petit village de l’Ardèche, ancienne propriété des Adhémar au temps des croisades. On en trouva d’autres exemplaires en Angleterre, en Hongrie, en Turquie, mais c’est en 1926 qu’on trouva le plus ancien dans les ruines de Pompéi, gravé sur une colonne de la palestre (sous la protection d’Hermès), enfouie sous les cendres du Vésuve dont les débordements avaient détruit la ville en 79 après IC. Ce carré fut considéré comme chrétien par Jérôme Carcopino, un éminent spécialiste, même si la secte ne devait pas être bien grande en 79. Cet expert, de l’Académie française, a publié un intéressant ouvrage intitulé « de Pythagore aux Apôtres », mais, peut-être aveuglé par sa foi, il n’a pas pu imaginer (ou voulu confirmer) que Jésus aurait pu être l’émanation d’une secte pythagoricienne qui avait décidé d’incarner un concept socio-philosophico-arithmétique ancien, fortement redynamisé au Ier siècle avant Iesus Christus, initiales IC 93 (somme 12, produit 27 l’envers de 720 fils de PI) le renouveau de la vie, le fils de 18 S la voie de l’homme… Ainsi se forma le lien S.IC (total 111 AL ou LA) le fruit des entrailles (ilia) de S.IC.IL.IA (total 1113 LN ou LAC, le cul de CAL), la terre du volcan AETNA, anagramme d’ANTE A, avant le un
Un carré chrétien? Disons donc que c’est peut-être bien vrai si l’on considère les chrétiens comme les héritiers d’un mouvement pythagoricien antique dont la gloire sera consacrée par l’avènement de l’évêque de Rome après Néron (37-68), alors que le chrisme, symbole chrétien formé des deux lettres grecques Χ (chi) et Ρ (rhô), la première apposée sur la seconde, nous cachait X.P au total de 36, mais aussi c.hi (92) et r.ho (97) au total de 189 SI (un nombre clef depuis Isis, SI au coeur d’IS). C’était 15 siècles avant que la place Saint Pierre de Rome ne mette le Vatican dans la poignée d’une tenaille formant les lettres COD (au poids de 7 ou de 21 selon le poids de l’O)…
Vaticanus était un dieu prophétique étrusque, on le dit dieu fondateur du langage, son entourage résonnait du babil d’enfants … AT.IC totalise 232 ZB, V.AT.IC.AN totalise 345 CDE anagramme de CODE, AN.US totalise 2131 BACA, une anagramme d’ABAC, pour révéler Vaticanus au total de 2’363 le fils de 533 ECC fils de 113 AN (dont le premier est 617 FR) le premier de 30 CO.
Aucune importance, me direz-vous, et vous aurez raison, tout est sous nos yeux mais nous ne le voyons pas, le cocu (le CO.Q non plus, si l’on fait une cuisine différente) préfère ne pas connaître la réalité de sa situation, et tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes lorsqu’on ne sait pas l’ADN du mot ON qui nous a fait prendre des vessies pour des lanternes.

Le carré Sator de Rochemaure comportait une partie droite avec un message énigmatique, mais supposé offrir un éclaircissement:
GIROA
VM
BERT (avec 2 croissants de lune opposés horizontaux)
ME FEEIT
Ce message fut logiquement traduit par “Je fais tourner A, Umbert m’a fait” en supposant que c’était la signature du maçon-graveur du carré, et que la faute d’orthographe de FEEIT (au lieu de FECIT) n’était pas volontaire. Les spécialistes n’ont pas vu que cela pouvait constituer une suite d’indices codée, par exemple avec ME (125) et F.EE.IT au total de 980 IHO le fils de 215 (variation de ME et l’envers d’EAU 5120) et de 216 qui totalisent 431, une permutation de 314.
Parallèlement G.IR.OA (7+917+01) totalise 925 IBE une permutation d’IEU.
VM 2012
BE.RT (25+1719) totalise 1744 RDD (fille de 397 et 398)
ME F.EE.IT totalise 980
Total général 5661 EFFA (qui se réduit à 666) … C’est l’enfant de 1254 MED la voie du dieu ED, la fille de 278 BGH (dont le premier est le révolutionnaire 1789 RHI) la fille de 56 EF … C’est le père (ou la mère) de 25’703 BE’GOC le dieu de l’espoir en la divination d’OC et de 25’706 BE’GOF le dieu de l’espoir en la divination de 706 permutation de 67, 76 ou 607 …

Ce carré de cinq mots à cinq lettres (5x5=25), est de type boustrophédon, qui peut être lu de gauche à droite  et de droite à gauche, de haut en bas et de bas en haut. Cinq mots Sator Arepo Tenet Opera Rotas (initiales S.A.T.O.R) forment un palindrome champion de la boucle, du vol inversé (même en marche arrière), et de la voltige dans le plan vertical, pour glorifier les rotations (anagrammes et autres permutations) et célébrer la Conjonction des Opposés.

Le carré SATOR, souvent appelé carré magique, n’est doté d’aucune autre propriété magique que celle d’être étroitement rattaché à notre Code arithmétique, une preuve par neuf qu’il y a fort longtemps, des hommes avaient pleinement conscience du zéro, du nom BR et des décimales de PI. C’est une énigme (comment Virgile, et Homère, auraient-il pu connaître le nombre PI avec ses décimales?), ou une énorme coïncidence. Il faudra garder votre âme d’enfant pour trouver la solution.
Si nous voulons comprendre la « veritas » (anagramme de “aster VI”) du carré Sator, nous ne devons donc pas en rester à l’idée habituelle (superstitieusement répétée par tous les perroquets) du zéro inventé par les Indiens seulement au VIème siècle après IC, encore moins à celle des carrés dits « magiques », capables de guérir ou de porter la poisse, de faciliter les couches, ou de prédire l’avenir, sans aucun fondement rationnel ! Ils ne sont dignes de « magie » que pour leurs vertus arithmétiques, tout comme les 10 Bucoliques de Virgile et leurs 829 vers qui nous ont légué un trésor fondamental d’une valeur extraordinaire, bien au-delà du charme et du rythme des mots.
Ainsi 829 HBI (le premier de 145 ADE/OE moitié de 290) traduit l’homme BI le dieu du renouveau, une anagramme du jour le plus célèbre, celui d’HUI 8209, le premier de 1029 AOBI (permutation de MOI 1209), où BI 29 est la somme O+P ou P+O, et où l’Homme UI (8.209) totalise 217 BR …
Si nous souhaitons du renouveau, il faut remettre en question nos convictions, et imaginer que le zéro existait depuis bien longtemps avant Virgile, mais comme un nombre TA.BOU (191.2020 au total de 2211 YL l’enfant de 498 et de 500, mais qui se trouve également en case 94 ID car il y avait une idée derrière, celle des animaux entrant 2 par 2 dans la fameuse arche de Noé ) … Le ZERO est là, dans le carré Sator, mais il ne se voit pas dans ce double O qui peut valoir 0 ou 14, comme l’exprime la mythologie de Dionysos, le né deux fois, sorti de la cuisse de Jupiter qui l’avait récupéré suite à la mort pendant l’acte sexuel de sa mère Sémélé qui avait voulu voir le mâle dans toute sa puissance, en un seul coup (sens de l’adverbe semel). Dionysos donna ainsi naissance à la tr.ag.ed.ia (total 2079 UGI permutation de 9207 IUG fils de 2019 et 2020), la tragédie de la confusion et de l’incompréhension (du CODE source) … Ensuite il développera sa mania de peser les mots lettre par lettre, mais aussi de grouper les lettres (ou les nombres correspondants) deux par deux comme dans cette arche en forme d’arc ou de C qui survécut au déluge d’O pour former CO ou OC, sinon COC 303 (le poids du carré SATOR). Et, pour couronner le tout, la folie de Dionysos l’ayant conduit au jeu des anagrammes et autres anacycliques qui tournaient la tête au monde entier, on l’envoya donc se faire soigner en In.dia (913+491 = 1404  double de 702, se réduit à 405), le pays des experts comptables et des chiffres que nous avons finalement adoptés.
Au poids de 45 DE ou de 59 EI, le mot ZE.RO (235+170 ou 1714) totalise 405 DOE (c’est le doué), ou 1949 TDI (qui faillit être le titre de 1984 – fille de 454 DED -, le roman de G.O. initiales du nom de plume George Orwell, qui nous régale bien d’un puits d’OR entre deux GE pour totaliser 167, et terrasser ainsi le dragon, comme el MI.CH), une anagramme de DIT 4919. Et qui a DIT? C’est le premier de 657 FEG, la moitié de 1314 NO et le père de 2929 BIBI le père de NET. Cela dit, nous devons savoir que Z 23 et RO 170 totalisent 193 (le premier de 44 mère de 219 et de 222), l’envers de 391 CIA la fille de 80 HO l’homme O
On connait aussi le zéro comme l’envers de REZ (voir la dent de Rez au-dessus de la caverne du Pont d’Arc dans laquelle des artistes s’exprimèrent de façon extraordinaire il y a 36’000 ans, pour rendre gloire à cette eau coulant sous l’arche) ou d’OR.EZ qui totalise 1940 AIDO (fils de 442 ou 443), ou 540 EDO (double de 270 et permutation du DOE 405) verbe qui signifie je consume, je nourris, ou je révèle, aussi fort que le Phénix qui passait en Egypte tous les 540 ans (le quart de 2160, un grand mois cosmique)… Ils le savaient bien, ceux qui avaient construit une Grande Pyramide qui avait pour côté 440 coudées, le double de 220 BU, carré de l’arête 175200 REVO (une révolution d’ORBE O, 017250), et pour hauteur 280 le dieu-homme O, le double de 140 ADO (les deux O), et le quadruple de 70 GO le poids de Iesus…

Rochemaure se trouve sur un territoire qui appartenait à ADHEMAR de MONTEIL, légat du pape pour la 1ère croisade (prêchée en 1095) au cours de laquelle il perdit la vie, après avoir découvert la “lance sacrée” de Longinus, qui perça le flanc du Christ sur la croix. ADHEMAR de MONTEIL donnèrent le nom au villes de MONTELIMAR et de Le TEIL, laissant de côté l’indice extraordinaire de ADHE (anagramme de HEAD) 1485 le fils de 333 et la moitié de 2970 une permutation de 9207 IUG le fils de 2019 et de 2020.
Naturellement LA.NC.EA au total de 295 BIE (fils de 59 EI) et S.AC.RA (202 UB) nous offrent la conjonction BIEUB, le JEU de la VIE au coeur de BB 22 (Y), et le total 497 DIG le père de 2’199 BTI et de 2202 YOB l’envers de BOY 2022 qui nous mène à la fin d’une ère…

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *